Accueil > Agenda > Conférence d’Alain Deneault à Québec : Offshore : Paradis (...)

Conférence d’Alain Deneault à Québec : Offshore : Paradis fiscaux et souveraineté criminelle

 

Offshore : Paradis fiscaux et souveraineté criminelle... ou comment l’argent subtilisé au Nord sert à appauvrir le Sud

le 10 novembre 2010 à 19 h 15
au Centre culture et environnement Frédéric Back
870, av. Salaberry, salle Michel Jurdant, à Québec


Québec, le 21 octobre 2010- En lien direct avec les Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), avec pour thème cette année :“Repensons et revoyons le développement”, les AmiEs de la Terre de Québec et Attac-Québec vous invitent à la conférence présentée par Alain Deneault « Offshore :Paradis fiscaux et souveraineté criminelle... ou comment l’argent subtilisé au Nord sert à appauvrir le Sud » le mercredi 10 novembre à 19h15 au centre culture et environnement Frédéric Back au 870, av. Salaberry, salle Michel Jurdant.

Pour Alain Deneault, les paradis fiscaux n’ont pas seulement pour effet de détourner notre richesse collective au profit d’acteurs, d’institutions et de fonds publics et privés. En plus d’asservir les populations du Sud et de mettre à mal les États de droit, les paradis fiscaux ont des effets néfastes sur les écosystèmes et les communautés locales, puisqu’ils permettent, entre autres, à des industriels ainsi qu’à des armateurs de navires de contourner la réglementation en matière d’environnement et d’équité sociale. Que faire pour contrer le phénomène, face à nos gouvernements qui se contentent de dire que la caisse est vide alors qu’ils laissent s’échapper l’argent à travers une concurrence fiscale toujours plus grande dûe aux paradis fiscaux ?

À propos du conférencier

Auteur de deux livres aux éditions Écosociété : Offshore : Paradis fiscaux et souveraineté criminelle (2010) et Noir Canada : Pillage, corruption et criminalité en Afrique (2008), Alain Deneault s’est trouvé victime d’une poursuite-baîllon conjointe avec l’éditeur (d’un montant de 6 million$), de la part de la compagnie minière canadienne Barrick Gold, pour avoir colligé, consigné et analysé dans Noir Canada ce qui existait déjà sur le rôle du Canada en Afrique. Partant d’allégations de sources crédibles et réputées provenant d’Afrique, d’Europe, des États-Unis et du Canada, il pointe du doigt la négation des responsabilités sociales des minières cotées à la bourse de Toronto. Il a animé le collectif Ressources d’Afrique. Il est titulaire d’un doctorat de philosophie de l’Université de Paris-VIII et mène aujourd’hui des recherches en sociologie à l’UQAM. Ses recherches et publications portent sur la fonction sociale, conceptuelle, psychique et esthétique de l’argent ; les notions relatives au développement en Afrique de même que les concepts fondamentaux de la philosophie politique jaugés au regard des réalités financières offshore. Alain Deneault a fait paraître des articles dans de nombreuses revues scientifiques (Global Crime, Mouvements, Le Coq héron...) de même que dans des publications politiques telles que Billets d’Afrique, À bâbord !, ou encore dans Le Devoir. Il est l’auteur de Paul Martin et compagnies, Soixante thèses sur l’illégalité des paradis fiscaux (VLB, 2004).

À propos des AmiEs de la Terre de Québec

Les AmiEs de la Terre de Québec ont vu le jour en 1978 et comptent plus de 300 membres et sympathisants. Nous sommes un mouvement écologiste citoyen qui oeuvre à la construction collective d’une société écologiste. Par la réflexion, l’éducation relative à l’environnement (ERE), la défense collective de droits & le développement d’alternatives, nous tentons de favoriser l’émergence d’un monde plus équitable, solidaire et écologiquement viable pour les générations actuelles et futures.

- 30-

Source : Sandrine Louchart, agente aux communications, 418-524-2744, info@atquebec.org





ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé