Accueil > Champs d’action > Justice fiscale/Paradis fiscaux/Taxe sur les transactions financières

Justice fiscale/Paradis fiscaux/Taxe sur les transactions financières

Les paradis fiscaux sont l’un des aspects les plus inacceptables de notre système financier. Ils permettent des fuites fiscales considérables. Ces dernières privent l’État de ressources essentielles qui devraient être attribuées aux services publics et aux programmes sociaux.

Par le secret bancaire, les paradis fiscaux protègent l’argent du crime et empêchent les enquêtes qui élucideraient un grand nombre de fraudes fiscales. Paradis juridiques également, ils permettent à des individus privilégiés et à des entreprises de se libérer des contraintes de l’État de droit.

Bien qu’ils soient périodiquement dénoncés, les paradis fiscaux continuent à prospérer, avec la complicité de notre propre gouvernement, qui maintient un accord avec la Barbade, favorisant à haute échelle l’évitement fiscal, et qui ne manifeste aucune intention de s’attaquer aux problèmes causés par ces juridictions de complaisance. En 2009, les Canadiens auraient d’ailleurs investi 146 milliards de dollars dans les paradis fiscaux.

ATTAC-Québec juge tout cela inacceptable et place donc au cœur de ses préoccupations la question de la justice fiscale et des paradis fiscaux. Son action consiste à la fois à organiser des activités d’informations, de sensibilisation et de mobilisation. L’association fait partie du groupe Échec aux paradis fiscaux et de la Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics, où elle participe plus spécifiquement au Comité sur les solutions fiscales. Elle est aussi en lien avec le Réseau pour la justice fiscale/Québec et Canadiens pour une fiscalité équitable.



ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé