Campagne AGCS (passée)

Dernières nouvelles, 2 novembre 2006

href="http://www.quebec.attac.org/article.php3?id_article=309">>crédits
du clip<

 

 

 

 

« 
Si nous
n’empêchons pas l’eau d’être incluse dans les
négociations de l’AGCS, nous allons nous retrouver avec un
processus de privatisation irréversible. »

Tony Clark,
Polaris Institute

« Ils essaient
d’inclure l’eau dans
l’AGCS, ce qui
signifie que l’eau sera vendu à ceux qui pourront se la
payer et
non à ceux qui en ont besoin. »

Maude Barlow,
Blue Planet Project et Conseil des Canadiens

La démocratie est mise à mal à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) parce que les rapports de forces sont inégaux entre pays riches et pays pauvres et parce que les intérêts des grandes corporations privées priment sur ceux des populations. Les accords commerciaux affectent un nombre grandissant d’activités humaines et grugent un peu plus chaque jour l’espace démocratique.

L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en est un exemple éloquent. L’AGCS est essentiellement un outil favorisant la privatisation et une déréglementation du secteur des services qui peut entraîner des conséquences environnementales et sociales considérables.

Après le Fonds monétaire international(FMI) et la Banque mondiale qui continuent de jouer un rôle déplorable dans la privatisation des services publics et de l’eau dans le monde, l’AGCS à l’OMC est l’outil grâce auquel la privatisation de l’eau et des services publics peut progresser et s’approfondir de manière quasi irréversible.
C’est pourquoi l’AGCS mobilise des citoyenNEs et aussi des éluEs de plusieurs pays contre lui.

La suspension des négociations à l’OMC depuis août 2006 offre une occasion à saisir pour faire valoir une autre vision de la démocratie, du « commerce » des services et approfondir ces enjeux.

Découvrez ce qu’est l’AGCS et la campagne d’ATTAC-Québec à ce sujet

L’étape la plus récente de la campagne

Les principaux objectifs de la campagne contre l’AGCS (ici et ailleurs)

La mobilisation du côté des municipalités

La liste des maires du Québec qui ont été interpellés par ATTAC (indiquant ceux qui ont pris position)

Une lettre-type à envoyer à vos élus

La mobilisation du côté des syndicats et du milieu social

Des sites et références sur le sujet

Un livre paru en septembre 2006, écrit par Claude Vaillancourt, secrétaire général d’ATTAC-Québec

Les conférences et formations d’ATTAC-Québec
Nous pouvons aller vous parler des enjeux reliés à l’AGCS et à la privatisation des services en général. Invitez-nous ! Il suffit d’écrire à : attacmontreal@sympatico.ca

Le lien avec le Forum national sur la démocratie municipale
Les 2 et 3 juin 2006, le mouvement citoyen D’Abord solidaires organisait à Montréal un Forum national sur la démocratie municipale. À l’initiative d’ATTAC-Québec, monsieur Maurice Chauvet, maire adjoint de la ville d’Orly et co-animateur des réseaux français et européen des collectivités déclarées "hors" ou "non" AGCS, y était invité pour parler de la mobilisation des éluEs pour les services publics, face à l’AGCS. Cliquez ici pour lire le communiqué.

En lien avec cet axe de travail de l’association, ATTAC-Québec est membre du Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC) et siège au comité ad hoc AGCS/GATS du Trade and Investment Research Project du Centre canadien des politiques alternatives à Ottawa.




ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé