Bulletin, juin 2018

Le billet du CA

Un G7 près de chez vous !

par Claude Vaillancourt
Président Attac Québec

Lorsque Justin Trudeau a annoncé, l’année dernière en Italie, que le prochain G7 aurait lieu dans Charlevoix, nous avons immédiatement compris quelles en seraient les conséquences. L’évènement attirerait les grands médias de partout dans le monde. Il y aurait un déploiement sans pareil de forces policières et la sécurité deviendrait une obsession. Et pour nous, il serait impossible de laisser passer la rencontre sans manifester notre opposition aux politiques défendues par ce groupe.

En tant qu’association altermondialiste, Attac a toujours été aux premières loges pour dénoncer les politiques néolibérales du G7 et répéter à quel point ce club sélect de pays est illégitime. Il était donc de notre devoir de tenter de regrouper les organisations et les individus qui partagent notre point de vue et de planifier des actions non-violentes pendant le sommet. La dernière assemblée générale d’Attac a permis de lancer le mouvement, après qu’une résolution en ce sens ait été adoptée.

Tout est maintenant mis en branle. La Coalition pour un forum alternatif au G7 a été créée. Elle organise 12 heures d’activités, incluant un rassemblement, une conférence, une manifestation et un spectacle d’humour du Front commun comique contre le G7 (avec, entre autres, Fred Dubé et Guillaume Wagner). Je me permets de souligner le travail indispensable à la coordination de Ronald Cameron, membre du CA, qui a mis ses grandes capacités d’organisateur au service de l’évènement.

Les reproches qu’on peut adresser au G7 sont très nombreux ! Nous avons choisi de mettre de l’avant le problème des inégalités [1] . Le G7 crée une inégalité de facto entre les pays, puisqu’il rassemble derrière des portes closes quelques grandes puissances, alors que les autres pays sont rejetés. Ce groupe se permet pourtant de promouvoir des politiques affectant l’ensemble des populations dans le monde. Le G20, une version élargie du G7, à qui on ne confie plus rien d’important, reproduit le même problème, en excluant par exemple tous les pays d’Afrique, à l’exception de l’Afrique du Sud.

Les choix idéologiques du G7 ont surtout beaucoup contribué à accentuer les inégalités sociales, et cela depuis la création du groupe en 1995. Celles-ci continuent à s’accroître d’année en année, sans que le G7 n’entreprenne quoi que ce soit pour corriger la situation. Ce groupe refuse de mettre à l’ordre du jour des solutions à sa portée : éliminer la concurrence fiscale, éradiquer les paradis fiscaux, mettre en place une taxe sur les transactions financières et taxer le commerce électronique.

Pourtant, parmi les thèmes mis de l’avant par la présidence canadienne, on ose parler d’une « croissance économique profitable à tous » (c’est nous qui soulignons). Le G7 a toujours été un obstacle à l’atteinte de cet objectif, et rien ne laisse entendre qu’il y parviendra un jour, s’il ne remet pas en cause ses choix idéologiques. Ce groupe est depuis trop longtemps le champion des paroles en l’air et des promesses non tenues. Voilà pourquoi il demeure essentiel de continuer à manifester notre opposition au G7, avec constance, avec fermeté, pacifiquement, contre vents et marées s’il le faut.



AGIR avec ATTAC !

Adhérez et/ou faites un don Adhérer et/ou faire un don
Le Grain de sable à la radio de CKRL 89,1 FM ! Émission de radio Le Grain de sable
Contactez-nous Nous joindre
Invitez-nous Nous inviter
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion S’inscrire à nos listes de diffusion
Suivez-nous sur YouTube
Suivez-nous sur Facebook


Suivez-nous sur Twitter

ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé