Infolettre du 26 septembre 2022
Bandeau - ATTAC-Québec
Nouvelles


Coalition Main rouge

Baisser les impôts, une promesse électorale dont il faut nous méfier !

9 septembre 2022

Message de la Coalition Main rouge en cette période électorale. Suivez là sur les réseaux sociaux pour disposer d’outils permettant d’interpeller les candidat.e.s sur les enjeux de fiscalité et de défense essentielle de nos services publics et programme sociaux

Dans les dernières semaines, à l’approche d’élections générales, des leaders politiques ont une fois de plus proposé des baisses d’impôts.
Alors que l’augmentation du coût de la vie peut rendre l’idée séduisante pour une partie de l’électorat, méfions-nous de cette vieille idée qui aura, si elle n’est pas accompagnée d’une sérieuse réflexion sur l’ensemble du système fiscal, des conséquences néfastes pour l’ensemble de la population, les services publics, les programmes sociaux et la lutte aux inégalités sociales.

Les contribuables aux revenus élevés seront les plus favorisés par une telle mesure en raison de la très faible progressivité du régime fiscal québécois. Pour la moyenne, bien que séduisante, cette proposition représente un marché de dupes, les quelques dollars de réductions d’impôt ne constituant qu’une faible proportion, en comparaison du risque de devoir assumer seul les services publics qui auront été privatisés. Quant aux Québécoises et Québécois les plus défavorisés, durement affectés par la hausse du coût de la vie, une baisse d’impôts ne sera d’aucun secours puisqu’ils et elles ne paient pas d’impôts.

Lᴀ Cᴏᴀʟɪᴛɪᴏɴ ɴ’ᴇsᴛ ᴘᴀs ᴄᴏɴᴛʀᴇ ʟᴇs ʙᴀɪssᴇs ᴅ’ɪᴍᴘᴏ̂ᴛs, ᴍᴀɪs ᴘᴀs ɴ’ɪᴍᴘᴏʀᴛᴇ ʟᴇsǫᴜᴇʟʟᴇs !
Nous proposons d’ailleurs d’augmenter de 4 à 9 paliers d’imposition pour revenir à une plus grande progressivité et l’État québécois récolterait 2,5 milliards $ de plus annuellement.

Plus largement, il faut sortir des slogans accrocheurs à la veille des élections et tenir un vrai débat de fond sur la fiscalité ! C’est plutôt un financement adéquat des services publics et des programmes sociaux qui permettrait plus efficacement de lutter contre l’augmentation du coût de la vie en rendant, par exemple, les services de garde plus accessibles ou en construisant plus de logements sociaux en dehors de la logique du marché privé de l’habitation. Nous avons 14 milliards $ de solutions fiscales pour y arriver.

🗞À lire : notre texte d’opinion sur le sujet :
https://www.lesoleil.com/2022/07/01/baisses-dimpots-vieille-recette-memes-consequences-9dfd244f57797caca1af0f693e76c9c6

📌Notre document complet  : https://bit.ly/3OV76TE

#10milliards #polqc #inégalités sociales #JusticeFiscale




Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AÉCG)

Arrêtez la ratification de l’AÉCG !

23 août 2022

À l’occasion de la visite du chancelier allemand Olaf Scholz au Canada, et avant la ratification annoncée de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) entre l’UE et le Canada par le parlement allemand, nous, organisations de la société civile canadienne et allemande, exprimons notre opposition à l’AÉCG, qui protège les intérêts des entreprises au détriment de l’action climatique, environnementale et sociale et de la prise de décision démocratique.

ATTAC-Québec est du nombre !

Lire cet appel à diffuser svp dans vos réseaux. Merci !
http://tradejustice.ca/arretez-la-ratification-de-laecg/




Dans les médias

AÉCG : l’accord de libre-échange qui ne veut pas mourir

Médias, 22 août 2022

Nous vous invitons à lire cet article signé Claude Vaillancourt, président d’ATTAC-Québec, paru dans Pivot le 22 août.

Extrait :
« L’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AÉCG, souvent appelé CETA, de son acronyme anglais) n’a jamais cessé d’emprunter des chemins cahoteux. Alors que les négociations pour cette entente ont officiellement commencé en 2009, une dizaine de pays européens ne l’ont toujours pas ratifiée treize ans plus tard, et cinq ans après que le gouvernement canadien l’ait fait.

L’Allemagne est le prochain État qui doit se pencher sur la question, un sujet par ailleurs abordé lors de l’actuelle visite du chancelier Olaf Scholz au Canada.
[...] Le débat dans ce pays est principalement orienté sur un des aspects les plus litigieux de l’entente : le système de règlement de différends entre investisseurs et États qu’on a rebaptisé sous un nouveau nom (anglais, comme il se doit), l’Investment Court System (ICS). »

Photo : © Geneviève Landry




Échec aux paradis fiscaux

Nouvelle campagne d'Échec aux paradis fiscaux

19 juin 2022

Le collectif Échec aux paradis fiscaux, auquel ATTAC-Québec participe activement depuis ses débuts, lance une nouvelle campagne sur le thème « Encaisser ».

💰Encaisser👩‍⚕️👷👩‍🏫 c’est reprendre ce qui nous est dû, c’est aller chercher les montants qui ont été volés à la société. Depuis des années, nous avons fait les frais des coupes de services publics, des coupes dans les programmes sociaux ; il faut renverser la tendance.

Pour connaître les revendications :
http://www.echecparadisfiscaux.ca/agir/demasquer-condamner-encaisser/encaisser/

Pour diffuser les différents messages de la campagne sur Facebook :
https://www.facebook.com/echecparadisfiscaux.ca/

Inscrivez-vous à son infolettre pour suivre l’actualité au sujet de la justice fiscale et de la lutte aux paradis fiscaux.
http://www.echecparadisfiscaux.ca/infolettre/




Journées d’étude

VIDÉO : Journée d'étude sur les entreprises numériques

Vidéos, 2 juin 2022

L’enregistrement de notre journée d’étude sur les entreprises numériques du 9 avril dernier est maintenant disponible sur notre chaîne Youtube. Cliquez juste ici pour le visionner !



AGIR avec ATTAC !

ATTAC-Québec
Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l'Action Citoyenne

3720, avenue du Parc
Montréal (Québec) H2X 2J1 Canada
quebec@attac.org


Si vous avez du mal à afficher l'infolettre, cliquez ici.