Accueil > Agenda > Manifestation pour le retrait des troupes canadiennes (...)

Manifestation pour le retrait des troupes canadiennes en Afghanistan

 

Le Collectif Échec à la guerre, l’Alliance canadienne pour paix, le Congrès du travail du Canada et le Congrès islamique du Canada lancent conjointement un appel à une journée de protestation pan-canadienne, le 28 octobre 2006, pour exiger le retrait des troupes canadiennes d’Afghanistan. Ce jour-là, des gens de partout s’uniront pour dire à Stephen Harper que nous rejetons son appui enthousiaste au militarisme canadien et étasunien.

L’association ATTAC-Québec participera à la manifestation. Ceux et celles qui souhaitent manifester avec nous, rendez-vous à l’angle des rues Peel et Maisonneuve à 12h30 le samedi 28 octobre.

À Québec, des militants d’ATTAC-Capitale nationale participeront aussi à la manifestation dont le rendez-vous est à 11h55 au Carré d’Youville.

En lien avec la manifestation, appuyez comme nous l’Opération "APPEL PUBLIC au retrait des troupes canadiennes de l’Afghanistan". Vous avez jusqu’à ce vendredi à minuit !
Renseignements : http://www.echecalaguerre.org/061028_manifPanCan.htm

Nous vous suggérons aussi la lecture du dernier numéro de la revue À Babord, consacré à l’impérialisme canadien et actuellement en vente dans tous les bons kiosques.

Texte de l’appel du Collectif Échec à la guerre :

Le 28 octobre
Journée d’action pancanadienne
POUR LE RETRAIT DES TROUPES
CANADIENNES D’AFGHANISTAN
Samedi, 28 octobre 2006 :
MANIFESTATION À MONTRÉAL
Square Dorchester
(coin Peel et René-Lévesque)
Départ : 13h00
Rassemblement : 12h30

Troupes canadiennes, hors d’Afghanistan !
NON au partenariat militaire Canada-États-Unis !

On nous dit que le Canada est en Afghanistan pour contribuer
à y instaurer stabilité et sécurité, mais, après cinq ans,
c’est l’insécurité de la population qui grandit et le nombre
de victimes civiles qui s’accroît.

On nous dit que le Canada est en Afghanistan pour étendre
l’autorité d’un gouvernement central élu démocratiquement,
mais cette élection a été marquée par l’intimidation systématique
et le Parlement afghan est en majorité composé de représentants
des seigneurs de guerre et des barons de l’opium.

On nous dit que le Canada est en Afghanistan pour contribuer
à l’avènement d’une société respectueuse des droits de la
personne, mais l’armée étasunienne et ses collaborateurs
locaux y pratiquent systématiquement la torture et ce sont "nos"
alliés afghans, les seigneurs de guerre, qui sont responsables
du plus grand nombre de violations des droits de la personne,
y compris le maintien des femmes dans un statut subordonné.

On nous dit que le Canada est en Afghanistan pour participer
à sa reconstruction et aider à son développement, mais
il ne peut y avoir ni reconstruction ni développement
qui vaillent quand c’est la guerre qui est à l’ordre du jour et
que les dépenses militaires sont dix fois plus élevées
que cette soi-disant "aide".

Nous ne sommes pas dupes.

En Afghanistan, ce dont il s’agit c’est de guerre et
d’occupation militaire, de contrôle et de destruction.
Et cette guerre est menée d’abord et avant tout en fonction
des intérêts économiques et stratégiques des États-Unis et
de leurs alliés, dont le Canada, des intérêts qui n’ont rien
à voir avec le bien-être de la population afghane.
Notre premier devoir de solidarité envers le peuple afghan
est de cesser d’être associé à cette logique de guerre
qui domine l’intervention étrangère en Afghanistan.
Nous demandons donc le retrait immédiat des
troupes canadiennes de l’Afghanistan.

Face aux besoins extrêmes de la société afghane, mais aussi
face à l’insécurité et à la destruction dont le Canada est
en partie responsable, nous avons également un devoir
d’assistance et de réparation. Mais ce devoir doit absolument se concrétiser en dehors
de la logique actuelle, dans un respect réel du droit
à l’autodétermination du peuple afghan et en réponse
aux demandes qu’il exprimera lui-même.

Renseignements, tracts, etc. : http://www.echecalaguerre.org/061028_manifPanCan.htm





ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé