Accueil > Agenda > Conférence du 14 septembre : présentation des conférenciers

Conférence du 14 septembre : présentation des conférenciers

 

Jean-Marie Harribey

Jean-Marie Harribey est coprésident d’ATTAC France depuis décembre 2006. Figure de l’altermondialisme, il est également membre du conseil scientifique d’ATTAC France et membre de la Fondation Copernic. Il s’intéresse aux liens entre économie et écologie et conteste l’idée que le développement passerait forcément par la croissance. Il est professeur agrégé de sciences économiques et sociales, maître de conférences en économie à l’Université Bordeaux IV.

Ses domaines de recherche sont la critique de l’économie
politique, la théorie de la valeur, la socio-économie du travail et de la protection sociale, le développement
soutenable, économie et écologie.

Au nombre de ses publications, mentionnons : Le Petit Alter, Dictionnaire altermondialiste (direction pour ATTAC), paru aux éditions Mille et une nuits en 2006 ; Le développement en question(s) (co-direction avec Eric Berr), paru aux Presses universitaires de Bordeaux la même année ; Le développement a-t-il un avenir ? Pour une société solidaire et économe (direction pour ATTAC), paru aux éditions Mille et une nuits (2004) ; Capital contre nature (co-direction avec Michael Löwy), PUF, 2003 et Le développement soutenable, paru aux éditions Economica en 1998. Il est membre de la rédaction de la revue Le Passant Ordinaire.

Ses articles sur le site d’ATTAC France

Lisez ou écoutez son cours sur l’écologie du marché (2000)
http://www.bibliotheque-sonore.net/ecologie/harribey.html

Voir aussi :
http://harribey.u-bordeaux4.fr/


************************************************
Sylvie Paquerot

Sylvie Paquerot est une juriste et une spécialiste reconnue au Québec et sur la scène internationale en matière de défense des biens publics et plus particulièrement de l’eau. Professeure à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa depuis janvier 2007, elle est aussi professeure associée au département des sciences juridiques - UQAM ; chercheure associée au Centre d’études sur le droit international et la mondialisation - CÉDIM-UQAM ainsi qu’à l’Observatoire de recherches
internationales sur l’eau - ORIE-Laval.

Formée en sciences politiques, en sciences de l’environnement et en droit international, elle a obtenu en 2003 un doctorat en sciences juridiques et politiques de l’Université Paris VII Denis-Diderot. Le titre de sa thèse : Le statut de l’eau douce en droit international : penser la res publica universelle. Auparavant, elle a travaillé pendant quinze ans au Syndicat de la fonction publique du Québec, comme chercheure responsable des dossiers concernant le rôle de l’État et les politiques publiques, notamment, pendant sept ans, pour le dossier des femmes. Comme militante des droits humains, elle a participé à plusieurs missions internationales
sur différents continents et auprès d’instances internationales. Elle est membre de l’Association québécoise pour un contrat mondial de l’eau, de la Ligue des droits et libertés, du Conseil d’administration de la Fondation One Drop et du comité de rédaction de la revue Relations.

Au nombre de ses publications, mentionnons : Un monde sans gouvernail : les enjeux de l’eau douce paru aux éditions Athena en 2005, Eau douce : la nécessaire refondation du droit international paru aux
Presses de l’Université du Québec (2005), Le statut des ressources vitales en droit international : essai sur le concept de patrimoine commun de l’humanité paru aux éditions Bruylant en 2002 et L’État aux Orties ? (dir.) paru aux éditions Écosociété en 1996.





ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé