Repenser le travail

Le travail – comme élément structurant de la vie collective et individuelle - est encore un dogme lié à l’emprise tenace de la croissance sur l’économie mais surtout sur les mentalités. Qu’on le regarde d’un point de vue historique, social ou environnemental : il faut repenser le travail !

Benjamin Aucuit rappelle comment les droits des travailleurs sont le résultat à la fois de changements technologiques liés à l’industrialisation et d’âpres luttes sociales. La défense de ces droits -durement acquis – aujourd’hui mis à mal par la libre circulation des capitaux et la mondialisation de la production oblige à repenser des mécanismes de protection du travail dépassés et devenus inopérants.

Pour Andrea Levy, la réduction du temps de travail est un objectif qui permettrait – à la fois – de résoudre la crise sociale du travail (chômage et précarité), mais également et surtout d’être un antidote au productivisme et de promouvoir la décroissance.

Depuis Bruxelles, Cédric Leterme fait une relecture des résultats des récentes élections aux Pays bas et en France. Au-delà de la grille de lecture qui oppose un choix optimiste pour une Europe souhaitable, mais perfectible, et les forces du repli, de la xénophobie et du pessimisme, la montée de l’extrême droite montre l’importance d’une reconfiguration d’une gauche qui devra redéfinir un projet anticapitaliste et internationaliste, mais surtout écologique.

Dans la rubrique « livres », Jeanne Gendreau présente 2 livres. Le dernier de Normand Mousseau « Gagner la guerre du climat » dans lequel il déboulonne 12 mythes - solidement ancrés - sur la transition énergétique. Au Québec – comme ailleurs – la solution aux problèmes des changements climatiques est de nature politique avant d’être technologique et scientifique.

Dans son dernier livre Alain Deneault montre – au travers de l’histoire de la multinationale Total - comment l’ordre politique actuel est complice des multinationales et permet leurs activités destructrices. Le livre montre la stratégie avec laquelle Total fait la loi dans les pays où elle s’installe – dont elle fait et défait les gouvernements au mépris des droits humains et citoyens. La loi de Total c’est la loi des États !

AGIR avec ATTAC !

 Adhérer et/ou faire un don
Le Grain de sable Émission de radio Le Grain de sable
 Nous joindre
 S’inscrire à nos listes
 Nous inviter
YouTube Nous suivre sur YouTube
Facebook Nous suivre sur Facebook
Twitter Nous suivre sur Twitter
 Bulletin

Émission de radio

Nous tenons à féliciter chaleureusement toute l’équipe du Grain de sable qui a présenté sa dernière émission de la saison le 27 mai dernier. Merci à Jean Cloutier et Étienne Blondeau qui ont tenu la barre avec à-propos et dynamisme, appuyés par Dominique Bernier. Il s’agissait aussi de la dernière émission dans sa forme actuelle, cette présence radio hebdomadaire étant très exigeante sur le long terme, mais il est fort possible que l’équipe explore d’autres façons de diffuser des contenus audio-vidéo. Chaque semaine depuis un peu plus de 13 ans, Le Grain de sable, mis sur pied par Robert Jasmin, s’attachait à donner aux citoyenNEs des outils pour qu’ils puissent se réapproprier les débats qui les concernent, le tout dans la perspective altermondialiste qui est celle d’ATTAC. Tout un exploit ! Merci à tous les militantEs qui ont rendu possible l’émission et qui y ont contribué au fil des années, en particulier Robert Jasmin, Cédric Leterme, Michelle Monette, Michael Lessard, Jean Cloutier, Étienne Blondeau et Dominique Bernier. Soulignons aussi l’apport de collaborateurs réguliers tels Jacques B. Gélinas, Ianik Marcil et Claude Vaillancourt, sans parler des nombreux invitéEs. Merci également à la station CKRL FM à Québec.

Le blogue de l’émission reste en ligne, si vous avez raté une émission, il est donc toujours possible de l’écouter. Vous avez des commentaires et suggestions, vous aimeriez produire des contenus audio-vidéo avec les militantEs d’ATTAC ? Contactez : quebec@attac.org

10 juin 2017