Accueil > Champs d’action > Justice climatique > 4,5 milliards de dollars d’investissements publics dans (...)

4,5 milliards de dollars d’investissements publics dans Kinder Morgan, c’est non !

29 mai 2018

Québec, le 29 mai 2018 – Quarante groupes issus du milieu environnemental, citoyen, syndical et des Premières Nations dénoncent vigoureusement le rachat du pipeline Trans Mountain de la compagnie texane Kinder Morgan pour 4,5 milliards $ annoncé ce matin par le gouvernement de Justin Trudeau. Le gouvernement fédéral échoue à être le leader de la lutte aux changements climatiques qu’il se targue d’être à l’international.

En devenant propriétaire du pipeline Trans Mountain, le gouvernement fédéral tourne définitivement le dos au respect de l’Accord de Paris et va à l’encontre de ce que nous dicte la science du climat. Alors qu’il y a plus que jamais urgence d’investir dans une transition énergétique juste, respectueuse des Premières Nations, des travailleurs-euses et des communautés, ce gouvernement fait clairement le choix de continuer à enfoncer l’économie canadienne dans une énergie du passé.

Le 15 mai, plus de 120 personnalités publiques et organisations, représentant au total plus de deux millions de sympathisants à travers le Canada, publiaient une déclaration affirmant leur opposition au projet Trans Mountain et exhortaient le gouvernement à investir dans une transition écologique juste. Aussi, ce dimanche, nous étions plus de 1000 personnes, malgré la pluie, rassemblées à Montréal pour dire non à Kinder Morgan. Ces événements s’inscrivent dans un mouvement pancanadien d’opposition à ce projet que le gouvernement Trudeau ne peut continuer à ignorer sans bafouer le droit des Premières Nations et des communautés à donner leur permission ainsi que le droit des provinces en matière de protection de leur environnement. La mobilisation continue.

INFORMATIONS

Anne-Céline Guyon – coordonnatrice du Front commun pour la transition énergétique

(581) 989-0815

Voir la liste complète des signataires, dont ATTAC-Québec fait partie, en cliquant ici




ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé