Toronto demande une exemption claire et permanente de l’AÉCG

Dernières nouvelles, 8 mars 2012

Le 6 mars, la Ville de Toronto a adopté à l’unanimité une résolution demandant à l’Ontario une exemption claire et permanente de l’AÉCG entre le Canada et l’Union européenne. Elle lui demande de protéger le pouvoir des municipalités, mais aussi celui des autres entités publiques sous-fédérales, d’utiliser les marchés publics comme outil de développement local. Lire le communiqué du Conseil des Canadiens et ce blogue qui contient des extraits de la résolution.

Même le controversé maire de Toronto, Rob Ford et des élus conservateurs se sont ralliés, prouvant leur compréhension du fait qu’on n’a rien à gagner dans l’AÉCG en sacrifiant son pouvoir d’agir dans l’intérêt public et démocratique. ATTAC-Québec félicite les citoyenNEs qui ont fait un travail exemplaire pour forcer le débat qui a conduit à ce résultat.

Toronto demande aussi au gouvernement fédéral de protéger les pouvoirs de la Ville de créer des emplois locaux, de protéger l’environnement et de fournir les services et programmes qu’elle juge appropriés de toute restriction à ces pouvoirs qu’entraînerait l’AÉCG.

Un article du Devoir à ce sujet (pour les abonnés seulement) et un topo à Radio-Canada.




ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé