Accueil > Champs d’action > Forums sociaux > DIX RAISONS DE VOTER CONTRE STEPHEN HARPER ET LES (...)

DIX RAISONS DE VOTER CONTRE STEPHEN HARPER ET LES CONSERVATEURS

Publications, 20 septembre 2008

TÉLÉCHARGEZ LE TRACT ET DIFFUSEZ LARGEMENT !

english version available too in PDF file, see below
Participez à la marche du 5 octobre ! (cliquez ici)

Aucun gouvernement du Canada n’a eu un bilan aussi déplorable que celui de Stephen Harper et des Conservateurs. Malgré son statut minoritaire, ce gouvernement s’est empressé de prendre une série de mesures radicales, s’attaquant à des valeurs largement partagées au pays. C’est pourquoi ATTAC-Québec, devant la menace que ce gouvernement soit réélu, dresse une liste de 10 raisons de ne pas voter pour les Conservateurs.

1. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs a accordé des réductions d’impôts aux riches

Depuis son élection, le gouvernement Harper s’est montré particulièrement généreux avec les grandes corporations qui voient leurs obligations fiscales réduites ; si bien que le Canada aura le plus faible taux d’impôts corporatifs du G7 en 2012. De plus, les CELI (comptes d’épargne libres d’impôts), créés dans le budget 2008, sont un nouvel abri fiscal pour les citoyens aisés.

2. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs a adopté des politiques désastreuses pour l’environnement

Le gouvernement Harper refuse que le Canada fasse sa part pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Suite à une spectaculaire volte-face, le Canada ne respecte plus ses engagements contractés lors de son adhésion au protocole de Kyoto et reste l’un des plus grands pollueurs de la planète.

3. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs a ajusté sa politique extérieure sur celle des États-Unis de George W. Bush et a radicalisé l’engagement canadien dans la guerre offensive en Afghanistan

Les politiques guerrières du gouvernement Harper n’ont pas amené la paix en Afghanistan, alors que la résistance, le ressentiment de la population afghane et le soutien aux Talibans s’accroissent. Cette guerre inutile a entraîné une augmentation drastique des dépenses militaires, aux dépens du financement des services publics et des programmes sociaux et de l’aide à un développement international qui profiterait réellement aux populations visées.

4. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs contrôle l’information et porte atteinte à la démocratie

Le gouvernement Harper exerce un contrôle sans précédent des médias. Les journalistes font face à de nombreux obstacles dans l’exercice de leurs fonctions : il leur devient difficile d’obtenir des entrevues avec les ministres, on leur cache l’information, on limite les périodes de questions. .La liberté de presse au Canada est ainsi sérieusement entravée. Les responsables de la fonction publique et les agents du parlement sont aussi de plus en plus muselés.

5. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs a effectué des coupes injustifiables dans le secteur des arts et de la culture

Le gouvernement Harper a effectué des compressions estimées à environ 45 millions $. Ces sommes, dérisoires dans le budget global du Canada, sont pourtant indispensables au maintien et à l’expansion des arts dans notre pays, au soutien à une vie culturelle riche et stimulante. Cette décision du gouvernement Harper doit être considérée comme un acte délibéré de censure.

6. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs fait reculer la cause des femmes

Par le projet de loi C484, le fœtus pourrait obtenir un statut juridique, ce qui ouvre la porte à une recriminalisation de l’avortement. De plus le gouvernement Harper a réduit de 43% le budget de Condition féminine Canada. Et le Programme de promotion de la femme (PPF) ne financera plus la recherche ni la défense des droits des femmes auprès des gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux.

7. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs fait reculer la cause des autochtones

Le gouvernement Harper a refusé de signer la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, pourtant adoptée par 144 États. Il a aussi décidé de ne pas respecter l’Accord de Kelowna, destiné à améliorer la vie des autochtones.

8. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs favorise une justice impitoyable et répressive

Le gouvernement Harper souhaite des peines plus sévères contre les jeunes contrevenants, plutôt que la réinsertion sociale, pourtant plus efficace pour lutter contre la délinquance. Stephen Harper refuse de rapatrier l’enfant soldat Omar Khadr, prisonnier à Guantanamo. Il n’a pas demandé la clémence pour Ronald Allen Smith, citoyen canadien condamné à mort aux États-Unis, donnant ainsi un appui tacite à la peine de mort.

9. Le gouvernement de Stephen Harper et des Conservateurs favorise le développement du Partenariat sur la sécurité et la prospérité (PSP) qui met en jeu l’autonomie du Canada

En continuité avec le gouvernement précédent du Parti libéral, le gouvernement Harper favorise le développement du PSP, entente négociée en secret qui accélère l’intégration économique en Amérique du Nord. De plus, ce gouvernement se montre entièrement favorable au libre-échange, même si celui-ci place ainsi les grandes entreprises au-dessus des lois et crée des écarts toujours plus grands entre les riches et les pauvres

10. Stephen Harper et les Conservateurs n’ont pas respecté la loi électorale

Selon Élections Canada, lors de la dernière élection, le Parti conservateur aurait dépassé de 1,2 millions $ son plafond de dépenses électorales prévu pas la loi, par un système de fausses factures. Il entrave le processus visant à faire la lumière sur cette affaire de corruption attestant d’un manque de respect élémentaire pour la démocratie.


Il existe bien d’autres raisons pour ne pas voter pour Stephen Harper et les Conservateurs. À vous de compléter cette liste et, surtout, de ne pas appuyer les Conservateurs lors des prochaines élections !




ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé