Accueil > Agenda > Conférence de José Bové sur l’AÉCG : Un recul pour la (...)

Conférence de José Bové sur l’AÉCG : Un recul pour la souveraineté alimentaire, la justice sociale et l’environnement

 

Participation d’ATTAC-Québec, Mardi 11 octobre 19:00-21:30
Centre St-Pierre, Salle 1205 Fernand-Daoust, Montréal

1212, rue Panet, Montréal (métro Beaudry)

Soirée publique sur l’Accord de libre-échange Canada-Union européenne (AÉCG) :
Un recul pour la souveraineté alimentaire, la justice sociale et l’environnement

Avec

José Bové, Agriculteur et militant écologiste, Député des Verts au Parlement européen

Nathalie Guay, Réseau québécois sur l’Intégration continentale (RQIC)
Anne-Céline Guyon, Stop Oléoduc
Jan Slomp, Union nationale des fermiers
Sujata Dey, Le Conseil des Canadiens

OÙ : Centre St-Pierre, Salle 1205 « Fernand-Daoust » 1212, rue Panet, Montréal (métro Beaudry)

QUAND : Mardi, le 11 octobre 2016, à 19h

L’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AÉCG) soulève une vive opposition des deux côtés de l’Atlantique. L’accord accorde des pouvoirs exceptionnels aux transnationales et menace les politiques publiques en matière de :

- souveraineté alimentaire et d’agro-écologie
- de services publics de qualité
- de création d’emplois décents ;
- d’accès aux médicaments ;
- de développement économique local ; et
- d’actions environnementales solides pour faire face au changement climatique.

Face à cet accord, près d’un demi-million de personnes ont pris la rue en Allemagne, en Autriche, en Belgique et en Slovaquie, le 17 septembre dernier. Pour taire la critique et tenter de convaincre que l’AÉCG est un « accord progressiste », le gouvernement Trudeau a entrepris de négocier en secret avec la Commission européenne une annexe d’interprétation de l’AÉCG dont l’efficacité et sa capacité à contraindre les attaques des multinationales est douteuse. Mais les mouvements sociaux ne sont pas dupes ; les mobilisations s’intensifieront dans les prochaines semaines, en particulier en France le 15 octobre.

C’est dans ce contexte que José Bové est en visite au Canada. Fort d’un parcours ponctué d’actions de désobéissance civile, en particulier contre la malbouffe et les OGM, l’actuel député des Verts au Parlement européen mettra en perspective les impacts néfastes de l’AÉCG sur le monde agricole. Il expliquera la nécessité de repenser un système économique qui ne bénéficie qu’au 1% pour remettre les principes de coopération et de complémentarité au centre d’une vision juste, équitable et durable du développement de nos sociétés.

La soirée publique se tiendra principalement en français. Un service d’interprétation vers l’anglais sera offert.

Accessible aux personnes en fauteuil roulant.


Avec le soutien des membres du RQIC : Attac-Québec, CSD, CSN, Conseil central du Montréal métropolitain / CSN, Génération nationale.





ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé