Accueil > Champs d’action > Accords de libre-échange > Accord économique et commercial global entre le Canada (...) > AÉCG et extension des brevets des pharmaceutiques : la (...)

AÉCG et extension des brevets des pharmaceutiques : la pilule ne passe pas !

Dernières nouvelles, 19 septembre 2012

Un nouveau sondage Ipsos Reid, rendu public le 16 septembre par le Conseil des Canadiens et la Coalition canadienne de la santé, montre que 69% des Canadiens s’opposent à un accord de libre-échange comme l’AÉCG qui prolongerait les brevets des pharmaceutiques. Cette mesure, qui retarderait l’accès à des médicaments génériques, occasionnerait des coûts supplémentaires de 784,6 millions de dollars au Québec par année, selon l’Association canadienne du médicament générique. Des militants ont fait connaître cet enjeu devant le Parlement à Ottawa dimanche. Cet article du Devoir en a parlé. Écrivez au premier ministre à ce sujet et pour protéger les soins de santé de l’AÉCG.

Photo : Conseil des Canadiens




ATTAC-Québec Plan du site Suivre la vie du site Espace privé